Miss Finlande 2012 rend hommage à l’amazighité et tacle le régime marocain

Une sublime fino-marocaine vient d’être sacrée miss Finlande 2012, mais les médias officiels marocains, pourtant friands de success-stories de leurs compatriotes à l’étranger, n’en parlent pas. Selon le site d’information Goud, la raison en serait probablement la déclaration de Sara Chafak, 21 ans, mannequin et étudiante en marketing, en réponse à un journaliste qui souhaitait savoir si elle envisageait de rentrer au « pays » après la fin de ses études. « Mon Histoire est amazighe, ma langue est le tamazight, et mon identité est amazighe. L’amazighité est ma partie, où que je me trouve, et aucun dictateur ne pourra m’en priver », a-t-elle répondu.
Au Maroc où l’identité officielle est strictement arabo-musulmane, l’amazighité est reléguée au statut de sous-culture. Les prénoms amazighes sont interdits, le tamazight, pourtant parlé par au moins 40% de la population, est absent des programmes scolaires et de l’administration.
Dans cette vidéo datant de quelques mois avant l’élection du PJD au gouvernement, l’actuel Premier ministre Abdelilah par des déclarations racistes comparant le tifinagh, l’alphabet amazigh, à du « chinois », et invitant les amazighs à adopter l’alphabet arabe. Le parti islamiste n’est pas le seul à afficher des positions anti-amazighes, c’est également le cas de l’Istiqlal, parti du Premier ministre sortant Abbas El Fassi.
Zineb El Rhazoui
Vox Maroc, 3/2/2012

4 Comments

  1. Je remercie cette charmante jeune fille Amazigh, miss Finlande 2012 ! Elle fait honneur, à ses parents, aux Amazigh marocains et à tous les autres Amazigh, quel que soit leur pays actuel !

  2. Je crois que cette miss est bien libre de penser ce qu'elle veut, mais on voit bien que cela fait bien longtemps qu'elle ne s'est pas rendue au Maroc, sinon jamais.. Le Maroc a bien changé, et ni elle ni l'auteur de cet article ne veulent y croire, et se plaisent bien à cette idée de « dictature » pour oser espérer un titre de « militantes » ou « victimes ».. les mots qui semblent attirer beaucoup de sympathie et bien autres choses !
    Et je rappelle à l'auteur de l'article que les prénoms amazighs ne sont point interdits, un ami vient de baptiser son fils « Anir » et vous connaissez certainement le sens, sans qu'aucun ne lui interdise quoi que ce soit. SVP cessez d'attiser ce feu qui va certainement commencer par brûler votre crédibilité.
    Bien le bonjour à tous les imazighen dont je fais partie, et à tous les marocains dont je fais fièrement partie.

  3. tfo 3likom ya polizabal ya wlad laklab siro 3and bouteflika ya3tikom isti9lal ama sahra 3omarkom tchofoha hata f ahlam

  4. Votre objectivité est foudroyante !
    De plus, ces informations sont quasiment toutes FAUSSES !
    L'Amazigh est langue officielle au Maroc depuis un moment (lisez l'actualité un peu), et ça fait des années qu'elle est enseignée dans des écoles (apprenez en plus sur le Maroc). De plus, le Tifinagh a été mis en place par le centre national de la culture Amazigh qui lui a crée un nouvel alphabet (le berbère n'étant pas une langue « écrite » historiquement parlant) au lieu d'utiliser les lettres du latin (instaurée par les colons Français). Ce centre a été mis en place par le dit-dictateur (dont la famille maternelle est entièrement berbère pour précision)…
    Pour le PJD ( qui ne représente pas le Maroc) il assumera lui même ses propos, ça ne sera pas pire que les propos Xénophobes de Claude Géant et de l'UMP (qui ne représente pas la France) !
    Pour finir, j'ai lut dans d'autres sources que Sara Chafik parle couramment l'arabe (et 4 autres langues)chose que vous avez brillamment éviter de mentionner.

    MAROCAINE aux racines ARABES BERBERES et SAHRAOUIS

Comments are closed.