Le Polisario connaît l’identité des auteurs de l’enlèvement de 3 humanitaires occidentaux à Raboni

SEVILLE (Espagne) – Le Polisario connaît « dans le détail » l’identité des auteurs de l’enlèvement de trois humanitaires occidentaux, perpétré le 22 octobre 2011 à Raboni (camp de réfugiés sahraouis), a indiqué samedi à Séville le président de la République arabe sahraouie démocratique, Mohamed Abdelaziz.
« Le Front Polisario connait l’identité exacte des auteurs de l’enlèvement de trois ressortissant occidentaux activant dans le domaine humanitaire dans les camps des réfugiés sahraouis », a affirmé le président Abdelaziz lors d’une conférence de presse en marge des travaux de la 37ème conférence européenne de coordination de la solidarité avec le peuple du Sahara Occidental (EUCOCO), ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc en 1975 .
« Nous connaissons aussi l’identité exacte de la partie qui est derrière cet acte terroriste, premier du genre dans les camps des réfugiés sahraouis », a-t-il ajouté.
Le président sahraoui a toutefois refusé de donner d’indications sur ce groupe terroriste, pour préserver, a-t-il argumenté, la vie des trois victimes.
Tout en assurant que des efforts sont déployés sur le terrain pour libérer les trois otages, il a expliqué que le groupe ayant perpétré cet acte est venu de la localité « El Khalil », située au nord-est du Mali.
M. Abdelaziz a souligné, par ailleurs, que les relations entre le Polisario et le gouvernement malien sont « excellentes », rappelant, dans ce sens, le message envoyé à la direction du Polisario par le président malien, Amadou Toumani Touré, au cours du mois de décembre de l’année écoulée, dans lequel il avait réaffirmé la reconnaissance du Mali de la RASD et invité l’Armée de libération du peuple sahraoui à intervenir dans son territoire national, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.
Tout en estimant que la stratégie de lutte contre le terrorisme, déployée par les pays du champ du Sahel (Algérie-Mauritanie-Mali-Niger), « constitue un modèle en la matière », le premier responsable sahraoui a souligné que la RASD, en sa qualité de membre de l’Unité africaine, « est partie prenante de l’Accord africain de lutte contre le terrorisme ».
Les trois ressortissants occidentaux activant dans le domaine humanitaire, Ainoa Fernadez de Rincon, Enric Gonyalons et Rossella Urru, ont été enlevés de Raboni (camp de réfugiés sahraouis), le 22 octobre 2011.
APS, 4/2/2012