Décès du journaliste Mohamed Zaâf

IL ÉTAIT CHRONIQUEUR AU JEUNE INDÉPENDANT
La rubrique-chronique «N’autre vision» du quotidien Le Jeune Indépendant est désormais orpheline de son brillant animateur, le journaliste au long cours Mohammed Zaaf, qui est décédé hier d’un arrêt cardiaque. Journaliste de très grande conviction Mohammed Zaâf a débuté sa longue carrière dans une grande agence de presse internationale, avant d’exercer dans plusieurs journaux et publications avant de rejoindre le quotidien Le Jeune Indépendant où il animait une rubrique originale et percutante consacrée pour l’essentiel à la lutte du peuple sahraoui. Une lutte et un combat qu’il ne cessât de soutenir jusqu’à son dernier souffle. Hier encore la rubrique «N’autre Vision» était consacrée à la question sahraouie, Zaâf, de sa plume incisive décortiquait les dernières déclarations de Christopher Ross, l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara occidental, qui «émettait à son tour, à la faveur d’une interview publiée sur le site onusien, le voeu de voir consacrés les droits de l’Homme au Sahara occidental», rappelait-t-il. Mohammed Zaâf était un militant pur et dur de la lutte de libération du peuple sahraoui et l’on se souvient de son immense bonheur lorsqu’il se rendait auprès des Sahraouis qui l’avait adopté. À ses enfants et à l’ensemble de sa famille, Le Courrier d’Algérie, présente ses sincères condoléances.
Mokhtar Bendib
Le Courrier d’Algérie, 1/2/2012