Prolifération des armes au Maghreb : La Libye propose une conférence

Par Amine Taha 
Le Premier ministre libyen Abdel Rahim al Kib a proposé aujourd’hui la tenue d’une conférence régionale pour organiser la lutte contre la prolifération des armes due aux partisans en exil du régime déchu de Mouammar Kadhafi.
La guerre civile en Libye a permis à des groupes rebelles actifs au Sahel, tels que Boko Haram et Al Qaïda, d’avoir accès à d’importants stocks d’armes, a souligné l’Onu dans un rapport rendu public jeudi.
« Certains éléments armés de l’ancien régime qui ont pu fuir le pays et qui continuent de se déplacer librement constituent toujours une véritable menace. C’est une menace pour nous, pour les pays voisins et pour nos relations partagées », a déclaré Abdel Rahim al Kib lors d’un sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le premier depuis la mort de Mouammar Kadhafi en octobre. « Mon pays propose la tenue en Libye d’une conférence régionale sur la sécurité avec les ministres de l’Intérieur et de la Défense des pays voisins », a-t-il ajouté.
Algérie-plus, 29/1/2012