Melilla veut que le Maroc « cesse de réclamer ce qui ne lui appartient pas »

Tanger.- Le gouvernement local de Melilla, dirigé par le Parti populaire (PP), considère que le Maroc doit cesser une bonne fois pour toutes ses « approches annexionnistes » en ce qui concerne Sebta et Melilla, deux villes, dit-il, qui « n’appartiennent pas à ce pays« , le Maroc.
C’est le porte-parole de l’exécutif local, Daniel Conesa, qui l’a déclaré hier après avoir entendu le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, manifester que « l’avenir fera justice au Maroc » ce qui concerne le Sahara et les terres occupées de Sebta et Melilla.
« Il faudrait bien qu’un jour le Maroc abandonne cette position parce qu’il sait bien qu’elle ne mène nul part« , a argumenté le porte-parole du gouvernement de Melilla. Selon lui, le gouvernement marocain connait « parfaitement » la position du gouvernement espagnol à ce sujet.
Maintenant que Mariano Rajoy, qui est le patron de l’exécutif espagnol et du PP, est devenu notre ami, il faudrait lui demander de fermer le bec au gouvernement de Melilla.
Abdellatif Gueznaya
Demain, 2/1/2012