Mostaganem : Un important réseau de trafic de drogue démantelé

Alors que le véritable baron a échappé au coup de filet et fait l’objet d’intenses investigations, les gendarmes ont arrêté 9 dealers et saisi 27 kg de cannabis traité d’origine marocaine.

Agissant lors d’un banal coup de filet, les gendarmes de la brigade de Bouguirat, localité située à 27 km au sud de Mostaganem, ont mis sous observation, durant 2 semaines, un jeune dealer, ce qui leur a permis d’infiltrer les réseaux d’acheminement de la drogue depuis la frontière marocaine. Une fois interpellé, il livrera des informations capitales sur ses fournisseurs. Trois seront rapidement interpellés au niveau de la petite forêt de Aïn Sidi Chérif où ils s’affairaient à dissimuler plusieurs sachets de drogue. Deux autres membres du réseau seront arrêtés lorsqu’ils tenteront de s’approvisionner auprès de leur fournisseur habituel. N’ayant plus de nouvelles de ce dernier, ils prendront alors contact avec sa mère.

A la tête de ce réseau, on trouve celui qu’on appelle le baron d’Oran, plusieurs fois condamné par contumace dans des affaires similaires, il continue toujours de courir. Très connu sur la place d’Oran et d’Aïn Turck, où il possèderait plusieurs biens, il a à son actif pas moins de 9 condamnations. Par contre, son réseau, parfaitement huilé, a été entièrement démantelé et 9 de ses membres incarcérés par le procureur de la République du tribunal de Aïn Tadelès, territorialement compétent. Agissant dans le cadre de l’extension de l’enquête, les gendarmes de la brigade de Bouguirat ont interpellé  B. H., habitant la localité d’El Mohgoun (à l’entrée d’Arzew), âgé de 25 ans, chez qui ils récupèreront 2,5 kg de cannabis traité. Chez son complice, âgé de 30 ans, habitant la localité voisine de Aïn El Bya, plus de 22,3 kg de cannabis ont été saisis. A partir des premières investigations, les gendarmes parviendront rapidement à obtenir des informations qui leur seront très utiles au démantèlement d’une autre partie du réseau.

C’est ainsi que D. M., âgé de 31 ans, est appréhendé dans son domicile à Arzew en possession d’un kilogramme de cannabis.
Les gendarmes, qui ont agi avec rigueur et discrétion, ne sont pas passés par le biais de plusieurs intermédiaires, ce qui explique qu’aucun des dealers arrêtés ne soit parvenu à mettre un visage sur ce véritable baron dont les ramifications remonteraient jusqu’aux champs de cannabis du Maroc oriental.
El Watan, 1/1/2011