Le Polisario arrête un chef de la police rallié à Rabat

Le Front Polisario a arrêté un ex-responsable de la police sahraouie accusé d’espionnage au profit du Maroc, soulevant la colère de Rabat. Moustapha Selma Ould Sidi Mouloud, a été arrêté mardi « dans les territoires libérés » à Mheriz, à une trentaine de kilomètres de la frontière mauritanienne et à 400 km de Tindouf.

Selon le Polisario, Moustapha Salma a « exprimé solennellement son appartenance » au Maroc auquel il à « fourni des secrets » se rapportant aux institutions de son pays et s’est adonné à « des activités d’espionnage pour le compte d’un pays en guerre avec la République sahraouie dans le but de nuire à sa sécurité et son ordre ».

Cet inspecteur général de la police du Polisario a fait défection et a commencé à faire campagne pour le projet marocain d’autonomie. Dans un geste qui se veut une bravade, il a voulu mener campagne dans les camps de réfugiés se trouvant en territoire algérien, autour de Tindouf. Le Polisario veut le juger pour « trahison ».

Son arrestation a été dénoncé à partir de New-York par le minisre marocain des Affaires étrangères. « Le Royaume du Maroc exprime sa vive inquiétude et sa profonde consternation pour l’atteinte portée à l’intégrité physique de M. Ould Sidi Mouloud et condamne les mesures coercitives et punitives prises à son encontre », a indiqué M. Fassi Fihri.