Identité d’Omar Ould Hamma : Les manipulations des services secrets marocains



En pleine crise entre l’Espagne et le Maroc à cause de la déportation de la militante sahraouie Aminatou Haidar, trois coopérants espagnols ont été enlevés. Les services de propagande marocains, et leurs nombreux relais, ont immédiatement attribué à l’auteur du crime, Omar Ould Sidahmed Ould Hamma, une origine sahraouie. Une fois, il porte le surnom de Sahraoui, une autre fois il a combattu dans les rangs du Front Polisario, une autre fois il est malien mais marié à une femme sahraouie qu’il a épousée dans les camps de réfugiés sahraouis (alors que ses trois femmes sont maliennes) et maintenant, ils ont recours à la manipulation des documents pour lui attribuer une carte d’identité du Polisario pour attester ses liens avec le Sahara Occidental.


Dans les documents publiés par les services secrets marocains, le numéro supposé appartenir à Omar Ould Hamma Ould Sidahmed existe bel et bien dans les archives du Front Polisario mais il appartient au dénommé Elbu Salahi Mohamed-Mouloud qui a résidé, effectivement, à la Daira d’El Farsia, wilaya de Smara. Mais dans le faux document, ils ont pris le soin de changer l’année de naissance (1978) pour la faire coïncider avec celle du délinquant malien, en laissant le jour et le mois inchangés (18 mars). Par contre, le numéro de DNI 54834516 attribué au père d’Omar est entièrement faux puisqu’il ne correspond à aucune des cartes d’identité enregistrées dans les archives sahraouies.  

Plus grossier encore, dans le document « certificado » il est écrit que le concerné Omar Sidahmed Hamma  » a résidé dans les camps de réfugiés sahraouis jusqu’au 19 mai 2010″ alors que tout le monde sait qu’à cette date le concerné était, depuis plusieurs mois, dans une prison mauritanienne à Nouakchott (Mauritanie).

Ainsi, pour le Maroc, faute d’arguments pour justifier son occupation illégale du Sahara Occidental, la manipulation est devenue la seule arme pour impliquer les sahraouis dans la mouvance terroriste. Pour cela, il compte avec le soutien tacite de plusieurs sites d’origine douteuse.

1 Commentaire

  1. Un verdadero trabajo de hormigas. Bravo Mohamed.
    El trabajo bien hecho envía al desguace las elucubraciones de Chema Gil y Majeinzu.
    Bravo.
    HMS.

Les commentaires sont fermés.