Le Gouvernement sahraoui condamne le discours « provocateur » du roi du Maroc

Bir Lehlu (territoires libérés), 21/08/2010 (SPS) Le Gouvernement sahraoui a vivement condamné le discours « provocateur » du roi du Maroc, prononcé venderdi à Rabat, estimant qu’il entame « la crédibilté » de l’ONU et qu’il « nuit » aux intérêts des peuples sahraouis et marocains.

« Le Gouvernement sahraoui condamne les propos du roi du Maroc et les considére comme une provocation portant atteinte aux intérêts des peuples sahraouis et marocaine, tout comme il met en danger la sécurité et la stabilité dans la région à risque et sape la crédibilité de l’Organisation des Nations Unies », a indiqué un communiqué du ministère de l’information publié samedi.

Le texte, parvenu à SPS, a en outre rappelé « les obstructions dressées par le Maroc devant les négociations tendant à organiser un référendum libre, équitable et impartial sous les auspices des Nations Unies, par lequel le peuple sahraoui pourra décider librement de son propre destin ».

Le Gouvernement sahraoui a également condamné « les violations flagrantes des droits de l’homme et le pillage illégal des ressources naturelles du Sahara occidental, qui se trouve sous la tutelle de l’Organisation des Nations Unies ».

Il a enfi appelé les Nations Unies, son Secrétaire général et le Conseil de sécurité à « assumer pleinement leur responsabilité et à faire pression sur le Gouvernement marocain pour respecter la légitimité internationale et permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit légitime à l’autodétermination, l’indépendance, ainsi que le respect des droits de l’homme et la fin au pillage des ressources naturelles dans les territoires occupés du Sahara occidental ». (SPS)