Sahara occidental: des partis politiques espagnols dénoncent le « double langage » de Madrid

MADRID.- Deux partis politique espagnols, Izquierda Unida (IU-Gauche Unie) et l’Union Progrès et Démocratie (UPD) ont dénoncé mercredi à Madrid le « double langage » du gouvernement espagnol en soutenant d’un coté le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et appuyant de l’autre les thèses marocaines concernant le Sahara occidental. Intervenant lors d’une table ronde sur les « les solutions politiques pour le Sahara occidental », dans le cadre de la tenue de la 4eme édition des journées des universités publiques madrilènes sur le Sahara occidental, le député et ancien leader de la Gauche Unie, Gaspar Llamazares, a notamment critiqué la position de l’Espagne dans ce conflit. « Le gouvernement (espagnol) est passé de l’ambiguïté calculée à la soumission incalculable au Maroc en maintenant une politique étrangère en faveur des thèses marocaines, et en renonçant aux obligations historiques de l’Espagne à l’égard du Sahara occidental », a-t-il souligné.
EL KHABAR, 27 mai 2010