Appel au parachèvement du processus de décolonisation prôné à Bandoeng

ALGER– Le processus de décolonisation auquel la conférence de Bandoeng a contribué n’est pas encore achevé, eu égard aux nombreux pays encore sous le joug du colonialisme, ont souligné lundi à Alger les participants à la Journée commémorative du 55e anniversaire de la Conférence afro-asiatique de Bandoeng. M. Abdelkader Bousselham, ancien diplomate, a lancé à cette occasion l’idée de l’organisation à Alger d’un « autre Bandoeng » sur la Palestine, invitant l’assistance à soutenir cet appel. « La Palestine et le Sahara occidental demeurent toujours colonisés », a rappelé de son coté, l’universitaire Mohamed Lakhdar Maougal dans son intervention sur les grands défis de Bandoeng.
EL KHABAR, 26 mai 2010