L’Afrique du Sud continuera à soutenir le Sahara occidental pour son droit à l’autodétermination (MAE sud-africaine)

Alger, 25/05/2010 (SPS) L’Afrique du Sud continuera à soutenir le droit du peuple Sahraoui à l’autodétermination, a affirmé mardi à Alger, la ministre des Relations internationales et de la Coopération d’Afrique du Sud, Mme Maite Nkoana Mashabane.
« L’Afrique du Sud continuera à soutenir le peuple sahraoui pour l’exercice de son droit inaliénable à l’autodétermination de manière libre, démocratique et indépendante », a déclaré Mme Nkoana Mashabane dans son allocution à l’ouverture de la 5e session de la Haute commission binationale de coopération entre l’Algérie et l’Afrique du Sud.

« Nous continuerons à soutenir l’Envoyé spécial des Nations unies au Sahara occidental, M. Christopher Ross dans les efforts que déploie l’Onu pour une solution juste et équitable à ce problème », a-t-elle souligné.

Exprimant sa « préoccupation » quant à la situation qui prévaut au Sahara occidental, elle a regretté que le peuple sahraoui continue encore de lutter pour son autodétermination au moment où, a-t-elle dit, « tous les Africains sont libres à l’exception de nos frères et sœurs du Sahara occidental ».

La ministre sud-africaine a relevé aussi que l’occupation marocaine contraint le peuple sahraoui à vivre dans des conditions déplorables.

« Nous notons avec préoccupation la violation flagrante des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés », a-t-elle dit, exhortant le secrétaire général de l’Onu à amener le Conseil de sécurité « à élargir le mandat de la Minurso au contrôle et à la surveillance des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés ».

Dans le même sillage, elle a déploré que le Maroc poursuit l’extraction des ressources naturelles du Sahara occidental, notamment le phosphate, « au moment même où les négociations sont en cours ». (SPS)