Otages : Paris intensifie les pressions sur la Mauritanie

Les otages occidentaux détenus par Al Qaida :
Paris intensifie les pressions sur la Mauritanie
Le Secrétaire d’Etat français à la Francophonie et à la Coopération, M. Alain Joyandet, a exhorté la Mauritanie, lors d’une visite effectuée hier à Nouakchott, à fournir plus de moyens afin d’asseoir la sécurité et en conséquence œuvrer pour le développement du pays.

Dans ce cadre, M. Joyandet a annoncé qu’il a fait une proposition au président mauritanien concernant le partenariat dans le domaine sécuritaire et énergétique. Dans le même sillage, le même interlocuteur a affiché la disposition de Paris à répondre favorablement aux demandes du président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, en contrepartie la Mauritanie œuvre pour la libération de l’otage français détenu dans la région du Sahel. Selon des observateurs mauritaniens, la Mauritanie fait l’objet de grandes pressions françaises. A relever qu’une rencontre a réuni le ministre de la justice mauritanien et l’ambassadeur français en Mauritanie, sans oublier la visite de M. Joyandet, qui s’inscrit dans le même objectif.
Par ailleurs, un responsable au sein de l’ONG espagnole, Barcelona Accion Solidaria, a indiqué que des pressions seront exercées sur Madrid, l’obligeant à révéler les démarches ayant pour but la libération des otages espagnols membres à cette ONG, enlevés par Al Qaida, en novembre dernier.
Selon des sources sécuritaires espagnoles, Al Qaida a exigé une rançon évaluée à 5 millions de dollars pour la libération des trois otages, alors que le troisième a été relâché, mais le gouvernement espagnol n’a pas pu convenir à un accord avec les ravisseurs pour les libérer.
EL KHABAR, 21 mai 2010