Le MFD appelle l’UE à adopter une position « juste et impartiale » vis-à-vis de la question du Sahara occidental

Lisbonne, 15/05/2010 (SPS) Le Mouvement des femmes démocrates (MFD) a appelé l’Union européenne (UE) à adopter une « position juste et impartiale » à l’égard de la question du Sahara occidental, dans une motion adoptée à l’unanimité au cours du 8ème Congrès qui s’est tenu à Lisbonne les 15 et 16 mai 2010.
Dans cette motion, le MFD, réaffirme le soutien à lutte du peuple sahraoui, condamnant les violations des droits de l’homme commises par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental, qu’elle a qualifié d’ »inacceptable et injuste ».

A cet égard, la motion a appelé l’UE à suspendre le statut avancé accordé au Maroc, afin qu’il mette fin aux violations des droits humains des Sahraouis et au pillage illicite des ressources naturelles du Sahara occidental avec le soutien des pays étrangers.

Une délégation sahraouie a pris part aux travaux du 8ème congrès du mouvement des femmes démocrates, à l’invitation de ce dernier. La délégation composée de la SG de l’union nationale des femmes sahraouies, Fatma Elmehdi et de la responsable de la commission politique auprès du Parlement sahraoui, Khadou Elhaj a eu plusieurs réunions avec les délégations participantes, notamment du Royaume-Uni, Cap-Vert, Angola, et autres. (SPS).