L’égalité dans la région euro-méditerranéenne en question

 » L’égalité, une question commune à toutes les sociétés civiles euro-méditerranéennes « , tel est le thème retenu du Forum civil Euromed , qui a été ouvert, hier, à Alicante (Sud-Est de l’Espagne), avec la participation de plus de 250 représentants et d’acteurs de la société civile des pays du pourtour méditerranéen, précisent les organisateurs dans un communiqué.
Le Forum civil Euromed est un espace de rencontres, de débats, de réflexions et de travail pour les acteurs civils de l’UPM. Il s’agit d’une initiative conduite par la société civile organisée de la région euro-méditerranéenne et qui bénéficie du soutien et du financement de la Commission européenne. Ainsi, les débats de cette rencontre seront axés sur la question de l’égalité et donneront lieu à l’adoption d’une déclaration finale, qui sera remise aux ministres des Affaires étrangères de l’Euromed. Tables-rondes et communications se succéderont trois jours durant et permettront aux nombreuses ONG, réseaux, organisations et mouvements sociaux, ainsi qu’aux autres acteurs civils et universitaires de débattre, d’analyser et de réfléchir sur la réalité méditerranéenne afin de faire entendre leur voix. Durant les sessions plénières, le Forum abordera la question des nouveaux mécanismes qui ont donné lieu à la naissance de l’Union pour la Méditerranée (UPM), son impact dans l’égalité entre les partenaires euro-méditerranéens et la place qu’occupe la société civile dans cette nouvelle Organisation. Dans ce contexte, les participants relèveront « la notion même de l’égalité, comprise en tant que droits des personnes, des peuples et des nations », souligne le communiqué en rappelant que les forums civiles et les rencontres organisées par la Plateforme civile Euromed « n’ont cessé de relever durant ces dernières années les inégalités persistantes, voire croissantes entre les deux rives de la Méditerranée, ainsi que l’approfondissement des inégalités au sein des sociétés ». Pour cela, la rencontre d’Alicante traitera en détail des « turbulences » sur la scène euro-méditerranéenne et des derniers conflits survenus comme « négation même de l’égalité et de la vie », ajoutent les organisateurs en citant les agressions armées israéliennes contre le Liban en août 2006, et Ghaza en décembre 2008 et en janvier 2009, ainsi que le conflit du Sahara occidental, notamment. Autant de « turbulences qui pèsent de manière négative sur la création de conditions adéquates dans les relations euro-méditerranéennes », relèvent les organisateurs. Par ailleurs, le Forum d’Alicante traitera aussi « le déni des droits affectant les sans-papiers, les SDF, les chômeurs de longue durée et les Sans-Statut ». Dans les cinq ateliers prévus, les participants débattront de plusieurs thèmes comme « l’égalité commerciale et de développement », « Un accès au ressources de manière égale », « Le droit à la culture sans discrimination », ou encore « Peuples et Etats, égalité de droits et d’obligations ».
R.N.
Le Maghreb DZ