Saisie d’un grand nombre de moteurs provenant du Maroc

La brigade de lutte contre les stupéfiants, relevant de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya de Aïn Témouchent, a porté un coup dur au milieu de la contrebande avec la saisie d’un grand nombre de moteurs usités provenant du Maroc et destinés à être écoulés à l’intérieur du pays. La marchandise récupérée est estimée à 11 100 000 DA.

Ainsi, lors d’un barrage dressé au niveau de la RN 35, reliant Aïn Témouchent à Tlemcen, plus exactement à proximité de la localité de Aïn Tolba, par les éléments de la police et ce, en coordination avec les services de la douane, un véhicule de type Mazda bâchée, immatriculé à Oran, a été intercepté avec à son bord pas moins de neuf moteurs complets usités et six demi-moteurs destinés aux véhicules utilitaires provenant de la frontière algéro-marocaine et acheminés vers l’intérieur du pays. Dans le même sillage, les même services ont réussi à mettre la main, lors d’un second barrage dressé sur l’axe routier reliant la localité de Sidi Ben-Adda à celle de Terga, sur un moteur complet usité et une grande quantité de pièces détachées destinés à être écoulés au marché noir, à bord d’un véhicule de type Renault Espace immatriculé à Aïn Témouchent et dont le conducteur a réussi à prendre la fuite.
Les deux véhicules portaient de fausses plaques d’immatriculation, une méthode traditionnelle employée par les différents réseaux du crime organisé qui croient échapper à la vigilance des services de sécurité. Un autre véhicule de marque Peugeot J 09, immatriculé dans la wilaya de Tlemcen, se dirigeant vers la frontière fut intercepté à hauteur de l’intersection menant à la localité d’Aghlal alors qu’il transportait 640 litres de mazout dans des fûts en métal. Le conducteur a été arrêté et écroué par le procureur de la République d’Aïn Témouchent. De leur côté, les éléments de la brigade de la gendarmerie d’El-Amria, qui ont exploité un renseignement, ont réussi à arrêter deux contrebandiers, au niveau du CW 20 à proximité de Sidi Bakhti à la limite de la wilaya d’Oran, alors qu’ils tentaient de s’enfuir à bord d’une Mercedes utilitaire bourrée d’effets vestimentaires d’origine étrangère destinés à la contrebande. La marchandise saisie est estimée à 400 millions de centimes.
YOURDZ