Le Parlement norvégien appel le Gouvernement à faire pression sur le Maroc pour permettre l’autodétermination du peuple sahraoui

Oslo (Norvège), 05/05/ 2010 (SPS) Le Parlement norvégien a appelé mardi à Oslos , le gouvernement de son pays « à faire pression sur le Maroc pour qu’il se conforme aux résolutions de la légalité internationale, appelant à permettre au peuple sahraoui, l’exercice de son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance, a-t-on appris de source proche de la représentation du Front Polisario auprès de la Norvège.

Au cours d’un débat organisé mardi autour de la question du Sahara occidental, plusieurs députés, dont des leaders des partis norvégiens ont exhorté le Gouvernement de leur pays à « adopter des positions plus claires fermes à l’égard de l’occupant marocain au Sahara occidental ».

Les intervenants du Parti pour le développement, Parti socialiste de gauche, Parti démocrate-chrétien en ont appelé au respect du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à des pressions sur le Gouvernement marocain pour se conformer à la légalité et au droit international.

Les parlementaires norvégiens ont condamné les graves violations des droits de l’homme commises par le Maroc contre les civils sahraouis dans les territoires occupés du Sahara Occidental, appelant le Gouvernement marocain à respecter les droits humains au Sahara Occidental et la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis qui croupissent dans les prisons du Maroc.

D’autre part, le Parlement norvégien a exhorté les sociétés norvégiennes à l’arrêt immédiat de leurs actions au Sahara occidental, estimant que celles-ci contribuent au pillage des ressources naturelles dans les territoires occupés du Sahara occidental (SPS)