Plus de 30 organisations et personnalités du Nigeria appellent l’ONU à la protection des droits de l’homme au Sahara occidental

Abuja (Nigeria), 29/04/2010 (SPS) Plus de 30 organisations et personnalités du Nigeria ont appelé mercredi, dans une lettre adressée au SG de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon à la protection des droits de l’homme au Sahara occidental, afin de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination et à l’indépendance, a-t-on appris de source proche de l’ambassade sahraouie au Nigeria. Ces organisations et personnalités qui représentent le mouvement syndical, la société civile, les droits humains, les centres de recherche et des universités du Nigeria, ont exprimé leur « profonde préoccupation » par la situation des droits de l’homme au Sahara occidental et l’échec de l’ONU à organiser un référendum juste et régulier devant permettre au peuple sahraoui l’exercice de son droit à l’autodétermination.
Les signataires ont condamnée l’occupation marocaine du Sahara occidental, soulignant que l’opinion publique africaine considère la présence coloniale marocaine au Sahara occidental comme un crime, selon la lettre dont une copie est parvenue à SPS.

Ils ont en outre appelé l’ONU à l’élargissement des prérogatives de la Minurso à la protection et la surveillance des droits humains au Sahara occidental dans l’attente du parachèvement de l’ex colonie espagnole.

Les organisations ont également exhorté la communauté internationale à exercer des pressions sur le Maroc afin de libérer les prisonniers politiques sahraouis qui se trouvent encore dans les prisons marocaines et arrêter l’exploitation des ressources naturelles sahraouies. (SPS)