Libye : Un avion de Haftar atterrit au Niger

Libye : atterrissage d’urgence d’un avion de combat de la milice de Haftar dans le nord du Niger

– Le Centre des médias de l’opération « Volcan de la Colère », a publié des photos d’un avion de combat de type « L-39 Albatros » après son atterrissage dans une zone désertique

AA / Tripoli

Les forces gouvernementales libyennes ont annoncé, dimanche, qu’un avion de combat de la milice de Haftar, avait effectué un atterrissage d’urgence dans le nord du Niger.

Un communiqué publié par le Centre des médias de l’opération « Volcan de la Colère », a indiqué qu’un avion de combat de type « L-39 Albatros » a atterri dans une zone frontalière au nord du Niger.

Le centre n’a pas fourni plus de détails sur les raisons de l’atterrissage d’urgence, mais a publié des photos de l’avion après son atterrissage dans une zone désertique, montrant un groupe de personnes rassemblés autour de l’appareil.

Selon le site « Toubou Media » (Média indépendant couvrant l’actualité du Monde Toubou et du Sahel : Tchad, Libye et Niger), qui a publié une vidéo documentant l’incident, l’atterrissage forcé serait dû à une panne.

Et « Toubou Media » de préciser que les deux pilotes de l’avion auraient été capturés vivants par les forces Toubous libyennes stationnées à la frontière nigérienne.

Les Toubous sont une population nomade du Sahara central. Leur territoire s’étend du nord du Tchad, où ils sont les plus nombreux, jusqu’au sud de la Libye et le nord-est du Niger.

Les forces gouvernementales libyennes ont récemment mis en déroute les milices du chef de guerre Khalifa Haftar, après avoir repoussé leur offensive contre la capitale, Tripoli, et repris la ville stratégique de Tarhouna, toutes les villes de la côte ouest, la base aérienne d’Al-Wattia et les villes de la montagne occidentale.

Le gouvernement libyen a plus d’une fois condamné ce qu’il considère être un soutien militaire de l’Égypte, des Émirats arabes unis, de la France et de la Russie à l’attaque des milices de Haftar contre la capitale, Tripoli, qui a débuté le 4 avril 2019.

*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Anadolu

Tags : Libye, Haftar,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *