Les États-Unis ouvrent une enquête sur les importations d’engrais phosphatés du Maroc et de la Russie


Le département américain du Commerce a déclaré vendredi qu’il avait ouvert une enquête pour savoir si les producteurs d’engrais phosphatés au Maroc et en Russie recevaient des subventions injustes.

L’année dernière, les importations d’engrais phosphatés du Maroc ont été évaluées à environ 729 millions de dollars et de la Russie à environ 299 millions de dollars, a indiqué le département dans un communiqué.

La société américaine Mosaic Co a déposé les pétitions.

La Commission du commerce international (ITC) des États-Unis mènera sa propre enquête pour déterminer si l’industrie américaine est lésée par les importations d’engrais. L’ITC rendra ses conclusions préliminaires d’ici le 10 août, a indiqué le département.

Si l’ITC émet une constatation préliminaire selon laquelle les importations nuisent à l’industrie américaine, les enquêtes du Département du commerce se poursuivront. Le ministère a déclaré que ses conclusions initiales étaient prévues pour le 21 septembre.

Post online media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.