Erdogan avertit Emmanuel Macron de ne pas «chercher querelle à la Turquie»

Tandis que la tension monte entre la France et la Turquie à propos de la situation en Méditerranée orientale, lors de son discours télévisé le 12 septembre, le Président turc a recommandé à Macron de ne pas chercher la Turquie suite aux critiques françaises.

En réaction aux critiques françaises, Recep Tayyip Erdogan a prévenu hier samedi 12 septembre lors d’un discours télévisé Emmanuel Macron de ne pas chercher la Turquie. «Ne cherchez pas querelle au peuple turc, ne cherchez pas querelle à la Turquie», a lancé M.Erdogan dans un discours télévisé à Istanbul, en référence aux sévères critiques émises par M.Macron envers Ankara dans le cadre du conflit entre la Turquie et la Grèce à propos de la prospection pétrolière en Méditerranée.

Par la suite, le Président turc a fait allusion aux déclarations du Président français qui avait affirmé qu’il n’avait pas de problème avec le peuple turc, mais avec Erdogan. Alors, s’adressant hier samedi au Président français, Recep Tayyip Erdogan a martelé qu’il allait avoir encore plus de problèmes avec lui.

Plus tôt, le ministère turc des Affaires étrangères, suite aux attaques du Président français, avait déclaré qu’il estimait cela comme l’expression d’un mécontentement face à la mise en échec par Ankara de ses projets en matière de politique internationale.

Le navire de recherche turc quitte les eaux disputées en Méditerranée

Le navire de recherche « Oruç Reis », déployé par Ankara dans une zone disputée de la Méditerranée riche en gaz naturel, est rentré dans un port turc, rapporte hier dimanche la presse turque. « Un premier pas positif », a salué le Premier ministre grec. Un signe d’apaisement des tensions gréco-turques ?

Le navire de recherche déployé par Ankara dans une zone disputée de la Méditerranée orientale riche en gaz naturel, suscitant des tensions avec la Grèce et l’Union européenne, est rentré dans un port turc, a rapporté, dimanche 13 septembre, un quotidien pro-gouvernemental turc.

« Il s’agit d’un premier pas positif […]. J’espère qu’il y en aura d’autres », a indiqué le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsota

Tags : Turquie, France, Chypre, Grèce,