Belgique : Silence de la presse francophone sur l’affaire de « Reuzegommers »

Jusqu’à présent, les médias belges francophones semblent ignorer l’affaire connu sous le nom de « Reuzegommers », ce club estudiantin de fils de grands bourgeois flamands, au départ homicide au cours d’un baptême étudiant où un jeune noir de 20 ans, Sanda Dia, est décédé en décembre 2018 dans des conditions non encore élucidées et qui a été suivie de diverses révélations gênantes pour des magistrats.

Par exemple, un des jeunes bourgeois impliqués est fils de magistrat, ce qui avait apparemment été passé sous silence dans un premier temps, mais qui a entraîné le dépaysement du dossier dans un autre arrondissement judiciaire.

Selon la presse flamande, différents membres de l’association étudiante de Reuzegom sont répertoriés sur un forum internet avec toutes leurs coordonnées. Les noms, numéros de téléphone et adresses e-mail de leurs parents ont également été divulgués. Le parquet veut traduire en justice dix-huit membres de l’association estudiantine. La chambre du conseil doit se prononcer à ce sujet le 4 septembre.

Le message est en ligne depuis le 6 août et, selon l’affiche anonyme, a été compilé avec des informations provenant de diverses sources publiques. Le document répertorie dix-huit ex-Reuzegommers avec leurs noms complets, noms de familles, numéros de téléphone, toutes leurs adresses e-mail et les noms de leurs parents.

Certains des Reuzegommers mentionnent également les liens familiaux, les passe-temps, les postes au sein du conseil d’administration et les entreprises des parents. Ces derniers jours, ces informations ont été mises à jour par plusieurs autres visiteurs. Le message du forum a déjà été vu plus de 6 000 fois.

Fils de juge

Le parquet du Limbourg n’était pas encore au courant de l’affaire. L’ensemble de l’affaire entourant la mort de Sanda Dia a déménagé d’Anvers au Limbourg après qu’il a été révélé qu’un fils d’un juge était impliqué dans les faits.

Le parquet du Limbourg n’a pas encore reçu de plainte contre la diffusion d’informations personnelles.

Tags : Belgique, Reuzegomme, reuzegommers, Sanda Dia,

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.