Fuyant le Maroc, ils sont sauvés par la marine espagnole

Nuit agitée : sept Marocains sauvés alors qu’ils tentaient de traverser le détroit de Gibraltar

Le service maritime de la Garde civile a trouvé les immigrants dans un petit bateau et les a transférés au port de Motril, à Grenade.

Le service maritime de la Garde civile a secouru mardi sept immigrants de nationalité marocaine qui tentaient de traverser le détroit de Gibraltar depuis la côte du nord du Maroc. Ils ont été trouvés à seulement 12 miles de la côte de Grenade, d’où ils ont été transférés au port de Motril par le bateau du service maritime. Le groupe naviguait sur un petit bateau sans aucune forme de sécurité, ce qui l’a laissé à la dérive jusqu’à ce qu’il soit retrouvé par la Guardia Civil.

Comme l’ont rapporté à l’agence Efe des sources de la Garde civile, les immigrants, qui avaient quitté une plage du nord du Maroc, ont été localisés à environ 12 miles au sud de la côte de Grenade par le patrouilleur Rio Genil du service maritime de la Garde civile alors qu’ils naviguaient dans une yole d’un peu moins de quatre mètres de long.

Mardi, à 8 h 30, ils sont arrivés au port de Motril, où ils ont été soignés par la Croix-Rouge, qui a indiqué qu’ils étaient rifains et en bonne santé malgré les conditions difficiles du voyage.

Suivant le protocole sanitaire du coronavirus, tous ont été soumis aux tests du covid-19 avant de passer au centre d’accueil temporaire dont dispose la police nationale dans le port de Grenade pour y rester les prochains jours jusqu’à ce que les résultats des tests soient connus.

Selon le média marocain local, tanja24.com, il faut noter que les tentatives d’immigration clandestine entre le nord du Maroc et le sud de l’Espagne ont connu une augmentation significative ces dernières semaines, et les conditions sociales et économiques complexes et difficiles ont été exacerbées par l’impact du coronavirus qui ont conduit à une augmentation des tentatives d’immigration clandestine, davantage les jours de beau temps comme ceux de la semaine dernière.

El Faro de Ceuta, 7 avr 2021

Etiquettes : Maroc, Espagne, migration,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
24 ⁄ 3 =