La Tunisie franchit la barre des 9.000 décès dus au COVID-19

TUNIS, 6 avril (Xinhua) — La Tunisie a franchi la barre des 9.000 décès causés par le nouveau coronavirus depuis l’apparition de la pandémie, il y a plus d’un an, a annoncé mardi le ministère tunisien de la Santé.

D’après la même source, 1.866 nouveaux cas positifs au COVID-19 ont été signalés en 24 heures, ainsi que 46 décès supplémentaires.

Le pays compte désormais 263.043 cas confirmés de COVID-19 dont 9.039 décès et 220.645 guérisons depuis le 2 mars 2020.

Actuellement, 1.664 patients atteints du COVID-19 sont hospitalisés, dont 374 en soins intensifs et 115 placés sous respiration artificielle, selon ministère tunisien de la Santé.

Plus tôt dans la journée, le chef du gouvernement Hichem Mechichi a écarté la possibilité d’un éventuel retour au confinement sanitaire général en tant que mesure préventive pour freiner la propagation du variant du COVID-19, signalé pour la première fois au Royaume-Uni.

Dans une déclaration aux médias, M. Mechichi a insisté qu’il n’était pas possible d’avoir recours une nouvelle fois au confinement sanitaire général, vu les difficultés socio-économiques qui pourraient en découler.

« Nous ne pouvons pas empêcher certaines catégories de la population de travailler », a expliqué le chef du gouvernement tunisien qui n’a toutefois pas écarté une éventuelle révision des horaires du couvre-feu. Il a annoncé que la commission nationale de lutte contre le COVID-19 se réunirait mercredi pour prendre de nouvelles mesures.

Xinhuanet, 7 avr 2021

Etiquettes : Tunisie, coronavirus, covid 19, pandémie, contaminations, décès,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
26 × 23 =