Le Maroc, serait-il derrière la libération sous caution d’Ould Kaddour ?

La joie de voir Abdelmoumen Ould Kaddour dans les mains de la justice algérienne risque de ne pas durer. Selon des informations rapportées par plusieurs sites électroniques algériens, l’ancien PDG de la société étatique Sonatrach aurait été libéré contre une caution de 300.000 dollars américains.

Pour rappel, Ould Kaddour a été arrêté la semaine dernière par les services de sécurité émiratis à l’aéroport de Dubaï en provenance de Paris alors qu’il se dirigeait vers le Sultant d’Oman. Il pèse sur lui le plus gros lot du dossier de la dénommé « affaire Augusta ».

Dans cette libération faite malgré qu’il est l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par l’Algérie, certains voient la main du Maroc qui entretient d’excellentes relations avec les Emirats Arabes Unis depuis la normalisation avec Israël.

Tags : Maroc, Algérie, Abdelmoument Ould Kaddour, Sonatrach, Augusta,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
23 − 18 =