Tunisie : Systèmes d’alerte précoce et indicateurs – Formation pour l’ESFSI

Nous venons de terminer une formation intensive d’une semaine sur les systèmes d’alerte précoce et les indicateurs, dans le cadre du programme de cette année sur la «gestion des conflits sociaux» de l’Ecole Supérieure des Forces de Sécurité Intérieure (ESFSI) du Ministère de l’Intérieur de la Tunisie. Ce programme est soutenu par le projet européen « Lutte contre le terrorisme en Tunisie» via CIVIPOL . C’est la deuxième fois que nous avons le plaisir et l’honneur de dispenser une formation pour l’ESFSI, la première fois en août 2020.

Ce fut une semaine formidable, avec des discussions incroyablement riches et intéressantes.

Nous pourrions tout faire avec Zoom, des conférences classiques aux séances de pratique et de travail en groupe en passant par les didacticiels logiciels. Cela a parfaitement fonctionné – nous avons même pu recevoir les récompenses et les cadeaux pour les formateurs – grâce à l’ESFSI, la formidable équipe opérant pour CIVIPOL à Tunis, et bien sûr, à des stagiaires fantastiques!

Edité par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond) Dr Helene Lavoix , PhD Lond (relations internationales), est la présidente-directrice générale de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l’alerte pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie COVID-19, la méthodologie de SF&W, la radicalisation ainsi que l’intelligence artificielle et la technologie et la sécurité quantiques. Elle enseigne au niveau Master à SciencesPo-PSIA.

The Red Team Analysis Society, 22 mars 2021

Tags : Tunisie, formation, systèmes d’alerte précoce et indicateurs, Ecole Supérieure des Forces de Sécurité Intérieure, ESFSI, CIVIPOL,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
38 ⁄ 19 =