Maroc -Algérie : Premières victimes de la normalisation avec Israël

Depuis la normalisation par le Maroc de ses relations avec Israël en échange d’un soutien dans le conflit du Sahara Occidental, la tension avec l’Algérie est palpable. Les effects collatéraux de cette tension commencent à se sentir par la population marocaine de la ville de Figuig, dont les habitants explotaient, depuis 1963 une oasis située dans la localité d’El Arja, en territoire algérien.

Ce samedi 13 mars, les habitants de Figuig dans le sud-est marocain ont manifesté contre la décision des autorités algériennes de les empêcher de poursuivre l’exploitation des palmeraies de cette oasis. L’armée algerienne, qui s’y est installée depuis, a ordonné aux agriculteurs marocains de quitter définitivement la zone au plus tard le 18 mars.

Jusqu’à présent, l’Etat marocain n’a pas réagi à cette décision ni aux appels de ces agriculteurs dont certains demanden un dédommagement de la part de l’Algérie.

Pour rappel, l’Algérie se sent menacée depuis la décision du Maroc de rétablir officiellement les relations diplomatiques avec Israël.

Tags : Maroc, Algérie, normalisation, Israël, Figuig, El Arja,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
4 + 13 =