Mauritanie / Nouakchott : Rencontre sur les dangers du tabac

L’Association mauritanienne pour la lutte contre la tuberculose et le Sida (AMALUTS) et African Tobacco Control Alliance (ATCA) ont organisé, samedi à Nouakchott, une rencontre sur les dangers du tabac.

Dans son intervention, la secrétaire générale de l’association, Mme Aïssata Niang a déclaré qu’en Mauritanie, la publicité des produits du tabac est faite dans les kiosques, les supermarchés, les épiceries, les marchés et en face des établissements scolaires. Elle a ajouté que la vente de cigarettes au détail, qui encourage la consommation en rendant le produit accessible à tous, est également répandue dans le pays.

De son côté, le secrétaire exécutif de ATCA, M. Leonce D. M Sessou a indiqué des mesures adéquates ont été prises pour protéger les populations africaines et promouvoir leur santé. Il a félicité la Mauritanie pour avoir ratifié la convention de l’OMS afin de protéger sa population des maladies causées par le tabagisme.

Le tabac tue plus de 7 millions de personnes chaque année dans le monde. C’est le seul produit de consommation qui cause la mort de 50 % de ses consommateurs. Il cause des maladies cardiovasculaires, le cancer, des maladies pulmonaires chroniques, le diabète.

Les résultats d’une enquête mondiale sur le tabagisme chez les jeunes de 13 à 15 ans, réalisée en 2018, ont révélé que 19, 8 % d’entre eux utilisent le tabac et 16,7 % fument les cigarettes. L’enquête précise que 42, 2 % des jeunes sont exposés à la fumée du tabac à la maison tandis que 49,3 % ont essayé de l’abandonner.

Notons que la Mauritanie a ratifié le 28 octobre 2005, la convention-cadre de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la lutte anti-tabac (CCLAT).

AMI, 27 fév 2021

Tags : Mauritanie, tabac, cigarette,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
9 + 14 =