La question du Sahara Occidental brouille les relations entre l’Espagne et le Maroc

Publicités

Source : Bateo Libre, 19 fév 2021

Publicités

«Officiellement, l’Espagne est en accord avec la position de l’ONU sur la question du Sahara. Mais dans les coulisses, l’opinion publique et de nombreux hommes politiques espagnols continuent de soutenir le Polisario », indique le magazine mensuel BAB de la MAP, qui considère Pablo Iglesias comme« l’origine de la crise politique avec le Maroc » sur cette question.

Le magazine précise que la reconnaissance par les Etats-Unis de la marocanité du Sahara, a perturbé la géopolitique de l’Espagne, qui ne s’attendait pas à une telle décision. « L’Espagne, très préoccupée par ce conflit et appartenant au Club des Amis du Sahara, a accueilli froidement la décision américaine et, surtout, avec beaucoup de prudence cette nouvelle réalité … », poursuit le journal, qui rappelle également que l’Espagne qui abrite une base militaire américaine dans le sud-ouest de l’Andalousie craint les effets de la récente décision du Maroc de légiférer pour délimiter ses frontières maritimes.

En effet, « l’Espagne est consciente du poids du Maroc pour l’ensemble de l’Europe, c’est-à-dire dans les domaines cruciaux de l’immigration et de la sécurité, et de la pêche en ce qui la concerne », souligne le magazine. Celui qui croit que l’Union européenne « doit jeter les bases d’une nouvelle relation avec le Maroc, faite de sincérité et de transparence ».

Tags : Maroc, Espagne, Sahara Occidental, Ceuta, Melilla, Pablo Iglesias, Podemos,

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
9 − 7 =