Un médecin tunisien joue du violon pour remonter le moral des patients infectés par le virus

Publicités

Source : Spectrum News, 21 fév 2021 (traduit de l’anglais)

Publicités

SFAX, Tunisie (AP) – Lorsque le Dr Mohamed Salah Siala a commencé à travailler sur la ligne de front du COVID-19 en janvier dans un hôpital tunisien, il n’avait jamais imaginé exploiter ses compétences musicales dans la lutte contre le virus.

Pourtant, lorsque le joueur de 25 ans a décidé de sortir son violon un jour à l’hôpital Hedi Chaker de la ville de Sfax et de jouer, il a été salué pour avoir remonté le moral des personnes atteintes de virus qui restaient isolées et avaient besoin d’un sourire.

La réaction des patients a été immédiate – souriant, applaudissant et certains avec les poings levés – célébrant le «concert» impromptu. Certains ont été surpris de découvrir que c’était le médecin sur le violon.

«Jouer de la musique ici contribue au sentiment de joie du patient et à oublier la douleur», a déclaré le patient Rachid Arous, qui se remet du COVID-19. «C’est une chose merveilleuse.»

Pendant son temps libre loin de ses fonctions médicales, Siala joue du violon avec enthousiasme et est également membre d’un groupe appelé «Pepper Band».

« Mon objectif est d’utiliser la musique pour aider à traiter les patients corona (virus) qui sont dans un mauvais état psychologique, souffrant de solitude – qui est leur premier ennemi », a déclaré Siala à l’Associated Press samedi.

Siala joue maintenant régulièrement à l’hôpital, quand il en a le temps.

En marchant dans les couloirs avec son violon, la musique de Siala aide non seulement les patients mais aussi les agents de santé. Ils ont été sous pression au cours des derniers mois en raison de l’augmentation du nombre d’hospitalisations liées au virus qui a augmenté en début d’année.

Cependant, il n’y a pas que le violon pour apporter de l’espoir au pays d’Afrique du Nord. La Tunisie montre des signes de déclin du virus. Ces derniers jours, il a enregistré l’un des taux les plus bas de nouvelles infections depuis plusieurs semaines. Selon le ministère de la Santé, 725 nouveaux cas positifs ont été détectés jeudi dans la population de près de 12 millions d’habitants contre un pic de plus de 4 100 nouveaux cas à la mi-janvier. De même, le nombre de morts est tombé à 35, contre une moyenne quotidienne de 70 – et le pic de 103 décès il y a un mois.

À l’exception des lits de soins intensifs, qui sont encore pleins, les lits d’oxygène ne sont plus aussi bondés qu’avant, car de nombreux patients sont pris en charge à domicile. Actuellement, 1 264 Tunisiens sont hospitalisés – dont 287 en réanimation et 111 sous ventilateurs.

Le pays devrait également recevoir ses premières livraisons de vaccins Pfizer-BioNTech ce mois-ci. Ceux-ci font partie d’un accord plus large avec le programme mondial de vaccination COVAX pour les pays en développement et le CDC africain que la Tunisie espère apporter jusqu’à 7 millions de doses de vaccin dans les mois à venir.

En attendant, les patients peuvent compter sur Siala pour apporter espoir et résilience avec les coups de son arc.

«Il joue pour nous divertir un peu presque tous les jours. Je prie Dieu de le protéger, et je vous souhaite à tous que Dieu vous protège de cette maladie », a déclaré Brika Sdiri, applaudissant et souriant en écoutant la musique. «J’espère sortir de cet endroit en bonne santé, c’est ce que je souhaite.

Tags : Tunisie, coronavirus, covid 19,

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
17 − 10 =