Le Maroc organise des chasses à l’homme pour les nègres et les emprisonne comme des animaux sauvages

Publicités

Source : Dissident, 21 fév 2021

L’Association des Migrants Subsahariens pour la Défense des Droits de l’Homme et de la Dignité (AMSDH) a lancé un appel à participer à un rassemblement prévu ce vendredi à 13h30 devant le Parlement marocain à Rabat.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’organisation dénonce « les conditions de vie insupportables des migrants d’origine subsaharienne », qui sont renvoyés dans les provinces du sud, rapporte Yabiladi .

L’ONG regrette que  » depuis plus de huit mois des migrants vivant dans les grandes villes du nord du pays en général et dans la ville de Rabat en particulier aient été victimes d’arrestations et de chasses à l’homme ». « Sous la forme de contrôles faciaux destinés exclusivement à la communauté des migrants noirs, qui sont capturés comme des animaux sauvages par des personnes souvent en civil et parfois identifiées comme des criminels locaux « , a déclaré l’association .

Il décrit les pratiques qui arrivent aux migrants lorsqu’ils sont confrontés à ces personnes.  » En cas de résistance légitime, ils sont passés à tabac puis remis aux forces auxiliaires ou à la police où ils sont détenus pendant plusieurs heures puis renvoyés dans les villes du sud « , indique le document, cosigné par le Réseau Afrique intégration des migrations (Réseau Afrique intégration des migrations). RAMI) et la Plateforme migrant Maroc (PLAFOMIMA).

Ces pratiques touchent la même personne « deux à quatre fois », parfois au cours du même mois, à tel point que les migrants désormais épuisés restent enfermés chez eux, de peur d’être à nouveau arrêtés le soir après une journée fatigante de surpeuplement. autobus ranger au sud au milieu du Covid-19, exposé au froid ». En ce sens, l’AMSDH a ​​appelé à « l’arrêt immédiat de cette campagne » et a demandé « un renouvellement inconditionnel du permis de séjour des migrants en possession d’une carte ne pouvant remplir les conditions de renouvellement ».

Dans le même temps, l’association a appelé le roi Mohamed VI à « lancer une nouvelle campagne de régularisation exceptionnelle pour restaurer la dignité perdue des sans-papiers arrivés après les précédentes campagnes de régularisation ».

Publicités

Tags : Maroc, migrants, migration, africains, subsahariens, racisme, discrimination, négrophobie,

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
8 × 20 =