Tunisie: les familles des victimes de la révolution organisent un sit-in

TUNIS – A quelques jours du dixième anniversaire du début du «  printemps arabe  » en Tunisie, les familles des morts et des blessés de la révolution ont annoncé qu’elles continueraient un sit-in et qu’elles commenceraient de nouvelles formes de protestation pour demander la publication dans les meilleurs délais de la liste définitive des victimes du soulèvement au Journal Officiel.

Les familles demandent également la mise en œuvre des recommandations du rapport final du Comité supérieur des droits de l’homme et des libertés fondamentales (Csdhlf).

Certaines familles de victimes ont commencé, le 17 décembre, un sit-in de protestation devant le siège de l’Autorité générale des résistants et martyrs et des blessés de la révolution et des attentats terroristes. Le 8 décembre, le président de cette autorité, Abderrazak Kilani, a déclaré lors d’une conférence de presse que la liste finale était «  presque prête  » et qu’elle serait publiée au Journal officiel pour coïncider avec les célébrations du dixième anniversaire de la Révolution et que les listes publiées par la Commission vérité et dignité (Ivd) et par le Comité supérieur des droits de l’homme et des libertés fondamentales seraient unifiées.

Le 8 octobre 2020, la Commission des martyrs et des blessés de la révolution a publié sur le site du Comité supérieur des droits de l’homme et des libertés fondamentales la liste définitive avec les noms de 129 martyrs et 634 blessés.

ANSAmed, 11 jan 2021

Tags : Tunisie, révolution, victimes,

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Résoudre : *
14 ⁄ 7 =