Maroc : Honoraires de C&I pour le « monitoring de l’Algérie »

Dans un email daté du 10 ocotbre 2011, Gaëtan de Royer remet la facture au ministre marocain de l’intérieur et une copie pour Mourad el Ghoul, directeur de cabinet de Yassine Mansouri, le patron de la DGED.

Le monitoring de l’Algérie coûte aux autorités marocaines 39 000,00 euros, hors TVA. Par trimestre!

Voici le texte de ce courrier :

Vous trouverez ci-joint les factures du 4ème trimestre 2011 :

– assistance conseil Maroc (CI 11289) ;

– monitoring Algérie (CI 11288) ;

– revue de presse quotidienne (CI 11287), (prestation réalisée à la demande de M. Karim B );

– veille web (CI 11286), (prestation mise en place en mars 2011).

Nous avons provisionné les frais d’alertes, vidéo transmission, transcripts et droits d’auteurs pour la période de aout à décembre selon les montants habituels prévisibles.

Source : Maroc Leaks, 29 déc 2020


Tags : Maroc, Algérie, Communications & Institutions, lobbying, veille médiatique,



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
25 + 27 =