Algérie : Disparition de bijoux d’une femme morte du coronavirus

Publicités

Selon Le Jeune Indépendant, des bijoux et plusieurs documents appartenant à une patiente de coronavirus décédée quelques jours après avoir été hospitalisée, ont disparu de la salle de l’Hôpital Slimène Amirat, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi.

Le journal algériem rapporte que l’enquête de la police suit son cours, après une plainte déposée par le frère cadet de la victime, une sexuagénaire testée positive au covid 19, qui s’était rendue à l’hôpital en vue de récupérer les affaires laissés par sa soeur aînée qui les gardées « en lieu sûr chez elle », selon les déclarations du frère de la défunte. Il y avait aussi des documents « importants » et qui concernent toute la famille.

D’après la même source, qui cite des informations recueillies auprès de sa famille, l’affaire a été déclenchée par le frère cadet qui, après la cérémonie d’enterrement de sa sœur ainée, opérée selon le protocole covid-19, s’était rendu à l’hôpital pour récupérer les biens laissés par la défunte. Cette dernière gardait « en lieu sûr chez elle, selon ces témoignages, des documents qualifiés « d’importants » et qui concernent toute la famille.

Publicités

Tags : Algérie, faits divers, coronavirus, covid 19, vol, Hôpital Slimène Amirat, santé,



Publicités