Nouveau dérapage diplomatique du Maroc: L’ambassadeur d’Algérie convoqué par Rabat

DIA-11 juin 2020: Le Maroc a franchi un pas de non retour dans les relations diplomatiques avec l’Algérie. Au lieu de fermer le dossier du Consul et ouvrir une page avec la diplomatie algérienne, ineffable ministre des affaires Nasser Bourita à encore jeter de l’huile sur le feu. En effet selon des sources diplomatiques confirmées, l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, Abdelhamid Abdaoui, a été convoqué mardi 9 juin par le ministre des Affaires étrangères du Maroc suite aux déclarations du porte-parole de la Présidence, Belaïd Mohand-Oussaid, à l’égard du consul général du royaume à Oran.

Belaïd Mohand-Oussaid avait confirmé le mardi 9 juin le renvoi du consul général du Maroc à Oran et surtout révélé que c’était « un agent des services de renseignements marocains qui a été désigné consul à Oran pour d’autres raisons ».

Le MAE marocain Nasser Bourita, toujours susceptible et peu diplomatique avait réagit rapidement dans un communiqué en dédouanant son consul et surtout en exprimant sa « consternation » suite aux déclarations du porte-parole de la présidence algérienne.

Réponse d’Alger aujourd’hui à travers le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères M. Adelaziz Benali Cherif, qui a répondu à travers l’APS aux déclarations du MAE marocain « en soulignant la volonté de la partie algérienne d’éviter de verser dans toute polémique stérile, a rappelé les démarches, conformes à la pratique diplomatique universelle, entreprises par le Gouvernement algérien pour dénoncer le graves dérapage du Consul général marocain et appeler la partie marocaine, dans des termes appropriés et sans équivoque, à prendre les mesures qui s’imposent, lesquelles ne peuvent avoir une autre acception ni autre interprétation que celle du rappel par le Maroc de son consul à Oran ».

« Cette exigence de la partie algérienne a été réitérée dans des termes clairs et directs à l’occasion des entretiens téléphoniques qui ont eus lieu entre les Ministres des Affaires étrangères des deux pays, suite à cet épisode malheureux », a indiqué M. Benali Cherif.

Pour rappel, cette escalade dans les relations entre Rabat et Alger a été déclenchée par les déclarations peu diplomatiques du Consul du Maroc à Oran devant ses compatriotes, affirmant que « l’Algérie est un pays ennemi ».

Amir Hani

DIA, 11 juin 2020

Tags : Maroc, Algérie, consula du Maroc à Oran,

2 Commentaires

  1. Hey there my name is David,

    I want to very first start off by saying your website is awesome!

    I feel like you can utilize a bit more text content though.. and I understand it’s quite annoying producing it all yourself.

    Do you happen to also have difficulties making Reports, Guides, Digital Info for your product & services or perhaps E-BOOKS?

    Basic things like offering an E-book can assist you acquire thousands of brand-new leads monthly!

    New advanced innovation has JUST been launched that allows you to INSTANTLY develop professional Ebooks, Reports, Guides, Lead Magnets, Whitepapers, and digital info-products AUTOMATICALLY, and « ON-DEMAND » … at a push of a button!

    Try it.

    > https://sqribble.club/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.