Message du nouvel an du chef de la MINURSO : une bombe pour le Maroc

Dans un message publié sur la page web de la MINURSO, qui a failli passer inaperçu, le chef de mission onusienne pour le Sahara Occidental a souligné le principe de l’autodétermination en tant qu’un des objectifs de la MINURSO. Voici son texte intégral :
Chers collègues,
A l’occasion de la fin d’année et le début des vacances, je tiens à tous vous remercier pour l’excellent travail que vous avez fait pour la MINURSO, le peuple du Sahara occidental et la cause de la paix. Il a été un honneur et un plaisir pour moi d’avoir été le chef d’une mission aussi exceptionnelle. Je tiens également à remercier mon prédécesseur, M. Hani Abdelaziz, pour sa direction de la MINURSO au cours des deux années précédentes.
L’année était importante pour la MINURSO. Le Secrétaire général, dans son rapport du mois d’Avril a trouvé les mots justes pour souligner l’importante et de fait indispensable rôle de la MINURSO en tant qu’opération de maintien de la paix, pour sauvegarder la stabilité maintenant et être prête, au moment voulu, à mettre en œuvre un accord sur l’autodétermination qui pourrait être atteint par les parties.
Le soutien du Secrétaire général a été consolidé par la visite du sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, qui a montré la valeur de la MINURSO dans le domaine de la paix des Nations Unies, ainsi que par la visite de l’Envoyé personnel du Secrétaire général, M. Christopher Ross, qui a démontré que l’effort de maintien de la paix et le processus politique sont deux faces d’une même médaille inséparables.
La MINURSO a mérité ce soutien de par le travail solide, fiable et professionnel de chacun d’entre vous. En travaillant ensemble, chaque section servant les autres, nous avons accompli notre mandat – le maintien du cessez le feu par l’observation militaire et atténuer les effets du conflit à travers les visites familliales et des activités de déminage. Et tandis que nos collègues militaires et de police, ainsi que les collègues du Service d’action antimines, faisaient leur travail, ils pouvaient compter sur les autres pour créer les conditions leur permettant de le faire: Hébergement, véhicules, sécurité, et un contexte politique favorable.
Je suis bien conscient des difficultés pour faire qu’une mission comme la MINURSO fontionne et je vous remercie tous pour votre travail.
Notre engagement collectif est manifeste non seulement dans ce que nous faisons, mais et c’est aussi important dans la façon dont nous le faisons. La clé ici est le respect. Les parties au conflit, le Maroc et le Polisario, ont des points de vue fort différents sur pratiquement tous les aspects de notre travail. Nous devons respecter ces points de vue tout en restant fermes sur les principes de la Charte, pour la MINURSO surtout le règlement pacifique des différends et le droit à l’autodétermination, et d’agir avec impartialité dans tout ce que nous faisons.
De cette façon, avec du professionnalisme dans notre travail, le respect de nos partenaires et le dévouement à nos principes, nous avons gagné les défis de cette année et je suis convaincu que nous serons également prêts à affronter n’importe tout ce que l’année prochaine apportera.
Je vous souhaite à tous une saison des vacances paisibles et du succès dans vos projets pour la nouvelle année.
Wolfgang Weisbrod-Weber
20 Décembre 2012
P.S. : Traduction non officielle

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.