Mohamed Sidati persiste et signe

Depuis quelques semaines, des pages Web marocaines ont annoncé la nommination de l’eurodéputé brittanique Charles Yannock Rapporteur Spécial sur les droits de l’homme au Sahel et au Sahara Occidental. Une nouvelle qui est une absurdité pour les raisons suivantes:
– Une telle désignation revient au Conseil Européen et à la demande du Parlement Européen, le Conseil avait nommé, le 25 juillet 2012, le Grecque Stavros LAMBRINIDIS Représentant Spécial de l’UE pour les Droits de l’Homme. 
Selon Barbara Lochbihler, présidente de la sous-commission des droits de l’homme du PE, il « devrait participer à une audition au Parlement et lui faire des rapports réguliers sur la situation des droits de l’homme dans le monde ».
– La nommination a été faite à une demande du PE présentée au mois de juin 2012.
– Cette information ne se trouve sur aucun support du PE ni dans le site du M. Tannock ni dans sa page Facebook.
Par conséquent, cette information ne peut qu’être fausse et créée dans le but de lier le conflit du Sahara Occidental aux problèmes du Sahel et faire croire que la communauté internationale peut contourner l’élargissement des prérrogatives du mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme au Sahara Occidental en dépêchant au territoire sahraoui des rapporteurs spéciaux sur les droits de l’homme.
Mohamed Sidait, le Ministre Délégué sahraoui pour l’Europe n’a pas répondu à nos interrogations sur cette question et continue à affirmer aux différents médias sahraouis la véracité de cette information. Pire encore, le site makhzénien « Droits humains.org » a volé a sa rescousse avec une nouvelle dépêche sur cette affaire.
Sources européennes sur les droits de l’homme :

Résolution du Parlement européen du 14 juin 2012 sur les droits de l’homme et la situation sur le plan de la sécurité dans la région du Sahel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.